retour

Christophe Mourguiart

Premier chef d'attaque des violons

Né à Paris, Christophe Mourguiart commence l'étude du violon à l'âge de sept ans au Conservatoire d’Orléans.  A quatorze ans, il entre au Conservatoire de Paris – CNSMDP et y obtient les Premiers prix de violon et de musique de chambre. Il poursuit sa formation avec Pierre Amoyal, puis Jean-Pierre Wallez au Conservatoire de Musique de Genève où un Premier prix de virtuosité lui est décerné. Par la suite, il bénéficie des conseils de maîtres tels que Philippe Hirschhorn, Victor Tretyakov et Miriam Solovieff (disciple de Louis Persinger et de Karl Flesch).
Il  a remporté le Grand prix Maurice Ravel à St-Jean-de-Luz  ; il a été lauréat du Concours international Rodolfo Lipizer (Italie) pour lequel il a reçu le Prix du public, et finaliste au Concours international de musique de chambre de Trieste.
En 2003, il est admis comme premier chef d'attaque à l'Orchestre de Paris.
Christophe Mourguiart s'est produit en soliste et en musique de chambre à Genève, à Istanbul, au Kosovo, à New York et au Japon. Il est régulièrement invité dans des festivals en France : les Arcs, Saint-Lizier, Septembre Musical de l'Orne, Festival en Contrepoint, Musicimes de Courchevel, Orangerie de Sceaux. Il s’est également produit en compagnie d’Alexandre Brussilovsky, Yuri Gandelsman, Gérard Caussé, Alain Marion, Jean-Guihen Queyras, Christoph Henkel, Nicholas Angelich, Henri Demarquette, Pascal Godart et Michel Dalberto ou encore avec l'Orchestre de Bretagne et l'Orchestre d'Orléans, sous la direction de Stephan Sanderling, Jean-Pierre Wallez et Jean-Marc Cochereau.
Son goût pour la musique de chambre l’a amené à fonder le trio Kreisler avec Raphaël Chrétien et Liu Miyata. En 2008, il intègre le Quatuor Via Nova aux côtés de Jean Mouillère, Diederik Suys et Jean-Marie Gamard.