retour en haut de page
calendrier

Yuja Wang joue Prokofiev

Mercredi 6 Février 2013 - 20h, Paris - Salle Pleyel

Jeudi 7 Février 2013 - 20h, Paris - Salle Pleyel

Concert avec entracte - fin du concert aux environs de 22h20.

Un programme imagé, venu de l’Europe centrale du début du XXe siècle. La ville de Galanta est aujourd’hui en Slovaquie, le pays natal du jeune chef Juraj Valčuha. C’est la ville où Zoltán Kodály passa son enfance, dans l’empire austro-hongrois finissant. Peu d’œuvres pour orchestre chez ce compositeur passionné par les traditions populaires qu’il contribua à transcrire et à préserver. Ses Danses de Galanta témoignent bien de cette préoccupation. D’abord lentes, elles s’emballent et transforment les musiciens de l’orchestre en tziganes endiablés.

Dans son propos libre rempli de contrastes, le concerto de Prokofiev est, quant à lui, fantomatique, oscillant entre rêverie et cauchemar, lenteur somnolente et poursuite effrénée, pantomime ou B.O. de film mélancolique. Il requiert des doigts de fer – ceux de son compositeur – autant que de la poésie, jusqu’au nu, jusqu’au rire. Yuja Wang et Juraj Valčuha se retrouvent pour l’occasion, après un premier concert Rachmaninoff en 2011.

Zemlinsky n’est pas en reste quant au souffle cinématographique. Mais chez ce grand héritier des derniers Romantiques, il ne s’agit pas de courts thèmes mais d’immenses plages d’un lyrisme irrésistible. Il y a dans sa Petite Sirène de quoi rhabiller de neuf des rayons entiers de la production hollywoodienne. Ce John Williams du début du siècle fut victime du nazisme vingt ans plus tard, classé dégénéré et forcé à l’exil aux Etats-Unis où il mourut dans l’anonymat complet. Sa partition, éparpillée, ne fut redonnée que dans les années 80. Luxuriante, haletante, touchante.

Tarifs : 60€, 45€, 34€, 22€, 10€

calendrier

06/02 - 07/02 - 

Yuja Wang joue Prokofiev

concert suivant

la distri
bution

Juraj Valčuha - Direction

Yuja Wang - Piano

Juraj Valčuha - Direction