Électrochocs / Le Concerto pour violon de Dvořák

mer 05 - jeu 06 déc 2018 20h30
Télécharger les e-notes

Malheureusement, Lisa Batiashvili est souffrante et ne pourra pas assurer les concerts des 5 et 6 décembre. Elle sera remplacée par Josef Špaček, considéré comme l’un des violonistes les plus prometteurs de sa génération. Il a été entre autre l’élève d’Itzhak Perlman.

Aussi stupéfiant qu’à sa création en 1961 à Varsovie, Thrène de Penderecki se souvient des victimes d’Hiroshima. Cordes en fusion ou lançant des traits de feu, cette page d’une violence hypnotique récolta de nombreuses récompenses et fit beaucoup pour la reconnaissance du compositeur polonais. Autre choc, Le Sacre du printemps avec ses soubresauts rythmiques, ses forces primitives déchaînées, son exaltation charnelle de la danse ; la partition sent toujours le soufre plus d’un siècle après sa création tumultueuse. Le Concerto pour violon de Dvořák, véritable havre de paix, offre un contraste absolu. Composé en 1879, vigoureux et exhalant des plaintes nostalgiques, il ne saurait renier ses racines populaires et mérite une large reconnaissance.

symphonique

Programme

  • Krzysztof Penderecki Thrène à la mémoire des victimes d'Hiroshima
  • Antonín Dvořák
  • Igor Stravinski Le Sacre du Printemps

Distribution

  • Josef Špaček Violoniste
  • Krzysztof Urbański Direction
  • Orchestre de Paris
Paris - Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez
Tarifs 50€ 40€ 35€ 25€ 20€ 10€
Durée - 1h45 avec entracte