Thomas Hengelbrock dirige Un Requiem Allemand de Brahms

mer 29 - jeu 30 mars 2017 20H30
Télécharger les e-notes

Grandeur et intimisme

Joyau de la géniale série des concertos pour piano de Mozart, le Concerto n° 22 irradie d’une tendresse unique, tandis que le Requiem allemand fait retentir sa grandeur sacrée, aux dimensions humaines.

Le Concerto pour piano n° 22, un des plus attachants de tous, s’apparente à un miracle de finesse et de tendresse. Emanuel Ax, musicien complet, partenaire des plus grands, s’en empare avec sa sensibilité habituelle. Si Brahms n’a jamais écrit d’opéras, il est l’auteur d’une des œuvres chorales les plus inspirées de l’histoire de la musique. Son Requiem allemand, ouvrage profondément humaniste, marque par un mélange de grandeur et d’intimisme qui n’appartient qu’à lui.

Christoph von Dohnányi, souffrant, ne pourra malheureusement pas assurer ces concerts.
Il sera remplacé par Thomas Hengelbrock, chef associé de l’Orchestre de Paris.

symphonique

Programme

  • Wolfgang Amadeus Mozart
  • Johannes Brahms Un requiem allemand, op.45

Distribution

  • Thomas Hengelbrock Direction
  • Emanuel Ax Piano
  • Christoph von Dohnányi Direction
  • Lionel Sow Chef de chœur
  • Christiane Karg Soprano
  • Michael Nagy Baryton
  • Chœur de l'Orchestre de Paris
Paris - Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez
Tarifs 50€ 40€ 35€ 25€ 20€ 10€
Durée - 2h00