Tugan Sokhiev / Gil Shaham

mer 30 sept - jeu 01 oct 2020 20h30

C’est la troublante contiguïté entre postromantisme, impressionnisme et modernité que reconstitue ce programme évocateur de la vie musicale parisienne entre 1880 et 1913 : entre élégance virtuose, sensualisme et violente radicalité.

Riche d’élégantes cantilènes, le Concerto pour violon n°3 de Saint-Saëns témoigne du raffinement, tout mendelssohnien, d’une « civilisation romantique » à son apogée. Cette suavité, coulée dans une forme inédite et des textures sonores alors inouïes, se retrouve magnifiée dans l’illustre Prélude à l’après-midi d’un faune de Debussy, libre illustration – ou plutôt rêverie musicale – sur le poème de Mallarmé. À cette partition emblématique, dont la volupté n’altère en rien le caractère novateur, il fallait un contrepoint puissant : le véritable totem de la modernité musicale qu’est Le Sacre du printemps de Stravinski, formidable rite païen, partition « barbare » pour laquelle, un certain 29 mai 1913, on brisa les fauteuils. 

symphonique

Programme

  • Claude Debussy Prélude à l'après-midi d'un faune
  • Camille Saint-Saëns Concerto pour violon n° 3
  • Igor Stravinski Le Sacre du Printemps

Distribution

  • Tugan Sokhiev Direction
  • Gil Shaham Violon
  • Orchestre de Paris
Paris - Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez
Tarifs 62€ / 52€ / 42€ / 32€ / 20 € / 10 €
Durée - 1h45 avec entracte

Vous pourriez aimer aussi...