Découvrez dès maintenant notre nouvelle saison !

Parcourez notre brochure et les moments-clés de notre saison 2020-2021.

• Abonnements à partir du samedi 14 mars à 12h
• Abonnements jeunes (moins de 28 ans) à partir du lundi 23 mars à 12h
• Concerts à l’unité dès le lundi 27 avril à 12h
Télécharger le bulletin d'abonnement S'abonner en ligne

Brochure de la saison 2020-2021

Consulter Brochure de la saison 2020-2021

Concert d'ouverture :
Marin Alsop

9 et 10 septembre

Honneurs aux Maestras !
Après Karina Canellakis qui avait ouvert la saison passée, l’Orchestre de Paris a de nouveau confié son concert d’ouverture à une femme, 
la Maestra américaine Marin Alsop qui est depuis cette année directrice musicale de l’Orchestre symphonique de la radio de Vienne.

Dusapin / Penthesilea

26 et 27 novembre

Après avoir donné Roméo et Juliette, le premier opéra de Pascal Dusapin, à l’Opéra Comique en 2008, l’Orchestre de Paris retrouve le compositeur pour son septième opéra, Penthesilea d’après Heinrich von Kleist. Une passion amoureuse, sauvage et bestiale, s’y exprime jusqu’à la dévoration, entre la reine des Amazones et Achille.
Une nouvelle occasion pour Dusapin d’exprimer sa fascination pour les grands mythes et ce qu’ils disent au monde d’aujourd’hui (sous la direction d’Ariane Matiakh).

Symphonies de Mahler

Une demi-intégrale dirigée de mains de maîtres !

Symphonie n° 2 "Résurrection" - Klaus Mäkelä
Symphonie n° 8 "des Mille" - Daniel Harding
Symphonie n° 1 "Titan" - Jaap van Zweden
Symphonie n° 5 - Michael Tilson Thomas

Valery Gergiev

Festival Stravinski du 29 mars au 2 avril

Lors de ce festival Stravinski, l’Orchestre se prépare à partager une semaine pyrotechnique avec les musiciens du Mariinsky. Sous la direction experte de Valery Gergiev, chaque œuvre du créateur du Sacre devient un véritable feu d’artifice. Le pupitre des vents de l’Orchestre sera particulièrement à l’honneur !

Ciné-concerts Star Wars & Metropolis

3 et 4 mars / 8 et 9 mai

"La force est dans l’orchestre"
Véritable flux d’énergie vitale portant la saga de la Guerre des étoiles, la musique de John Williams est indissociable des images. Conçue comme un "space opera", elle déploie de saisissants contrastes, du lyrisme à l’épique, s’appuyant sur la "force" de l’orchestre, une force qui vaut bien celle des Jedi ! L'œuvre de Matalon, composée pour Metropolis, démontre elle aussi la force de la musique. Détachée de l’image, plus libre, c’est elle qui permet de renouveler l’interprétation du chef-d’œuvre de Fritz Lang.

Le Chœur

Dès les concerts d’ouverture, le Chœur de l’Orchestre de Paris dirigé par Lionel Sow est présent aux côtés de l’Orchestre dans les Chichester Psalms de Bernstein ; il règne en majesté dans les monumentales Symphonies "des Mille" et "Résurrection" de Mahler, pour rayonner dans la Messe glagolitique de Janáček, le Stabat Mater de Pärt ou même jubiler dans le Gloria de Poulenc.

Salonen / Elektra

12 et 14 février

En 2013 au Festival d’Aix-en-Provence, galvanisé parla baguette d’Esa-Pekka Salonen, l’Orchestre de Paris avait créé l’événement avec une Elektra mise à nu, inouïe et ensorcelante, dans la dernière mise en scène de Patrice Chéreau. La production avait alors enthousiasmé public et critiques. Nul doute que la version concert de cet opéra de la démesure, donnée par l’Orchestre en grand effectif et toujours sous la baguette de Salonen, tiendra toutes ses promesses !

Biennale Boulez

Du 15 au 21 janvier

Cette deuxième édition de la Biennale est placée sous le signe du dialogue et de la filiation. À la tête de son Ensemble Boulez et de la Staatskapelle Berlin, Daniel Barenboim a voulu montrer la voie entre Beethoven, Wagner, Debussy et Boulez ; l’Orchestre de Paris, sous la direction de Ludovic Morlot, a quant à lui choisi de mettre le jeune Boulez en miroir avec l’âge d’or de la musique française impressionniste.

Concerts en famille : Un livre de la jungle

Samedi 22 mai

Pour les petits d’homme, et leurs parents !
Parallèlement à l’exposition Salgado Amazônia (du 7 avril au 22 août), un concert en famille à partir de 6 ans restitue le célèbre Livre de la jungle de Rudyard Kipling et rend hommage à cette fable universelle, véritable affirmation du respect dû aux êtres vivants. Grâce à une musique imagée, servie par le comédien Elliot Jenicot, c’est toute la sombre puissance et la sagesse morale de la jungle qui émergent de cette fusion inédite de musique symphonique et de théâtre.

Dessin et Musique

À la croisée des arts

2020 est l’année de la BD et de la reconnaissance du neuvième art. Autour de L’Oiseau de feu de Stravinski, l’Orchestre de Paris célèbre les noces du dessin et de la musique en invitant deux illustratrices à croquer en direct l’histoire d’Ivan Tsarévitch et de l’oiseau fabuleux aux plumes d’or et de flammes.

Catherine Meurisse, marraine de l’année de la BD, laissera son imaginaire répondre à la partition orchestrale de cette variation sur le mythe du phénix et les pouvoirs de la beauté (concert en famille, à partir de 6 ans, samedi 5 décembre). Camille Jourdy lui fera écho dans une version chambriste de ce conte russe (Le Petit oiseau de feu - concert en famille,à partir de 6 ans, dimanche 21 février), faisant vivre sous sa plume cet univers foisonnant et fantastique

Festival Days Off

Jeudi 2 juillet 2020

La Philharmonie de Paris organise chaque été unfestival « Days Off » dédié aux musiques actuelles.Pour sa première participation à cette manifestation,l’Orchestre de Paris fait vivre deux œuvres iconiques, des relations entre musiques pop et minimaliste : une symphonie de Philip Glass, inspirée de l’album "Low" de David Bowie et Radio Rewrite de Steve Reich, relecture des titres du groupe Radiohead. La création française d’une œuvre de Reich puisant aux Concertos brandebourgeois de Bach complète ce programme.